Mobilité du futur : les Pays de la Loire sont au rendez-vous !

#DECRYPTING&CO #Hydrogène
P.Baudry

De la Sarthe à la Vendée, tous les acteurs économiques des Pays de la Loire sont impliqués dans le développement de la filière hydrogène. Cela se traduit en particulier par le déploiement sur le territoire de premiers véhicules hydrogènes et à la formation des professionnels qui les utilisent.

De nombreuses initiatives en Vendée

Berceau de la première usine française de production d’hydrogène vert, créée par Lhyfe, la Vendée montre l’exemple à travers ses collectivités locales qui investissent dans des véhicules propulsés à l’hydrogène :

  • Le conseil départemental de la Vendée a acheté une voiture à pile à combustible pour les déplacements de son président, Alain Leboeuf, ainsi qu’un véhicule utilitaire pour la bibliothèque départementale. 
  • Le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie Agglomération accueille une station hydrogène mobile mise en service en octobre dernier. Elle permet d’approvisionner deux camions-bennes à ordures qui sont les premiers de ce type mis en circulation en France et pourra être déplacée selon le développement des usages du territoire.
  • L’agglomération des Sables d’Olonne accueille une station multi-énergies qui dispense de l’hydrogène, et s’est également équipée de plusieurs véhicules à hydrogène : deux bus, deux camions-bennes à ordures ménagères, deux véhicules légers.
  • L’agglomération de la Roche-sur-Yon s’est également dotée d’une station multi-énergies. Un premier bus à hydrogène a été mis en circulation sur le réseau impulsyon exploité par la Compagnie des Transports du Yonnais, société filiale du groupe RATP. Dès la première année, il a permis d’éviter l’émission de près de 40 tonnes de CO2, et l’objectif de l’entreprise est de convertir l’ensemble de sa flotte à des énergies vertes d’ici 2033 (dont 20% de bus à hydrogène).

Un deuxième pôle dynamique au Mans

La métropole avait également été précurseure avec le déploiement d’un bus à hydrogène et la mise en service d’une des premières stations hydrogène de France sur le site de l’aéroport du Mans dès juillet 2020. 

La métropole sarthoise a aussi été choisie par la startup Hype pour l’implantation d’une station hydrogène qui a ouvert en juin 2023. Courant 2024, l’entreprise devrait y ouvrir une deuxième station d’hydrogène vert d’une capacité de distribution d’une tonne, puis une troisième l’année prochaine. 

Du côté des véhicules, Le Mans métropole confirme son ambition avec 10 et 15 bus programmés d’ici 2025. 

Impliquée dans l’installation de plusieurs stations, l’association organisatrice des 24h du Mans, l’ACO, joue aussi un rôle important dans le développement de l’hydrogène : le projet MissionH24, lancé en septembre 2018, vise à créer une catégorie dédiée pour l’édition 2026 de la célèbre course automobile. Trois prototypes ont été mis au point, et le dernier qui a été dévoilé en octobre 2023 pourrait rouler sur circuit dès l’année prochaine.

Un site de formation RATP Dev dédié à l’hydrogène

Lorsque l’entreprise Michelin a décidé de quitter son site industriel à la Roche-sur-Yon, un accord a été trouvé avec les collectivités locales pour y conserver une activité. Baptisé Atinéa, le site est alors devenu un pôle d’excellence spécialisé sur la mobilité innovante et les énergies décarbonées (hydrogène vert, BioGNV, électricité renouvelable).

C’est cet emplacement qu’à choisi RATP Dev pour implanter son centre de formation national dédié à la maintenance des bus à hydrogène et l’écoconduite. Le centre a été créé en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers et permettra également d’expérimenter des solutions innovantes pour optimiser l’utilisation des ressources énergétiques. 

Ce centre de formation reflète la volonté de l’Agglomération de La Roche-sur-Yon, du groupe RATP et de sa filiale RATP Dev d’accélérer leur action environnementale. En formant des techniciens à la maintenance de véhicules à hydrogène, nous investissons dans des solutions décarbonées. Nous promettons des véhicules performants et respectueux de l’environnement, une initiative parfaitement en phase avec nos engagements pour une mobilité plus durable.

Hiba Farès, présidente du Directoire de RATP Dev

Vous êtes dans le secteur de l’hydrogène ou de la mobilité durable ?
Le site Alinéa dispose encore de foncier disponible pour des acteurs innovants.
Contactez-nous pour en savoir plus.

Solutions associées

Ces articles peuvent vous intéresser...